top of page
Rechercher

La philosophie du yoga 1 : les yamas

Dernière mise à jour : 9 juin 2022


Voici la première partie des 8 membres du yoga de Patanjali comme j'ai pu l'évoquer sur le billet qu'est-ce que le yoga?

Le terme yama signifie contrôle de soi, devoir moral, règle, observances. Elles sont au nombre de 5. Ahimsa, Satya, asteya, brachmacharya et aparigraha. Ne vous inquitez pas je vais vous expliquer tout cela.

Ce sont des disciplines qui cadrent nos rapports avec les autres. Ce sont en quelque sorte des commandements qui découlent des uns des autres. Ils amènent à revoir l’ensemble de nos comportements si l’on prend le temps de les observer. N’oublier pas, l’un des premiers cadeaux du yoga est à mon sens le fait de se placer en observateur.


Commençons avec le commencement, Ahimsa que l’on définit par la non violence ou non-nuisance. Alors, effectivement dans un sens littéral, cela veut dire ne pas faire de mal à autrui et que ce soit en acte, en parole et en pensées. Là, ça se complique, car on a toujours notre petit pensouillard dans notre tête pour dire du mal des gens et surtout être dans le jugement, car notre égo veut se mettre toujours en avant. Autre chose que l’on ne prend pas souvent en compte. C’est que la non violence ou non-nuisance peut s’appliquer à soi-même. Exemple : je suis bête, j’ai oublié ça. Et sans s’en rendre compte, nous sommes le premier à s’infliger cette souffrance. Observer afin de savoir comment pratiquer la non-violence. Moi j’ai commencé avec les arraignées. Je déteste ou plutôt je détestais les araignées et j’en avait peur. J’ai commencé par les accepter après tout elles possédaient déjà ma maison avant moi et je ne les tue pas je les déplace quand c’est possible. J’ai encore du chemin pour faire de même avec les guêpes après tout je suis comme vous une apprentie sur le chemin du bonheur.


Deuxième règle, satya, la sincérité, la vérité ou encore la justesse. N’est t’il pas vrai que l’on se sent bien mieux dans nous disons la vérité ? quand j’étais petite, il m’arrivait comme tout le monde de mentir à mes parents pour échapper à une punition. Je n’y voyais pas vraiment de mal sauf que la souffrance que je m’infligeais était plus intense que si j’avais simplement dit la vérité. Parfois, aussi la vérité peut faire mal et là on en revient à ahimsa la non-violence. Est-il nécessaire dans ce cas de mentir ? Libre à vous de trouver votre solution, mais sachez que la encore on peut être la victime de ses mensonges. D’ailleurs, on est très fort pour se mentir à soi-même.



Troisième règle asteya, ne pas voler ou ne pas s’accaparer. Tout cela fait un peu rappel des 10 commandements, mais il n’empêche que pour devenir un être éveillé il est normal de ne pas voler ce qu’il ne nous appartient pas, ni de le convoiter. Il s’agit-là aussi de trouver un moyen d’existence juste.


Quatrième yama, bramacharya que l’on appelle la modération ou le contrôle de ses désirs ou encore l’abstinence. Dans certains livres bramacharya exorte le disciple à s’abstenir de tout rapport avec l’autre sexe et même ne serait-ce que regarder un beau visage. C’est un peu extrême surtout que notre vie ne s’y prête pas vraiment. Après on peut pratiquer la modération de plein de manières différentes comme faire attention à ne pas trop manger. Ce yama m’invite pour beaucoup à trouver l’équilibre entre deux extrêmes.


Cinquième yama : aparigraha, que l’on peut traduire par ne pas accumuler, renoncer à la propriété et aussi l’absence d’avarice. Nous sommes dans un monde fort tourné vers la possession que l’on prend pour le remède à beaucoup de nos maux. Une chose est sure, plus vous posséder de choses plus il vous faudra les gérer.Ne pas s’attacher aux objets J’aime me simplifier la vie et aller à l’essentiel.


Nous avons donc fait le tour des yamas des yoga sutra. Peut-être que ces thèmes évoquent d’autres choses chez vous. Ce qui est bien c’est que notre compréhension de ses derniers évoluent en même temps que leur pratique.



Pour conclure comme toujours la rubrique livre avec :


- Les yogas sutras de Patanjali aux editions albin michel. Cette version de poche est très pratique même si cela ne permets pas d’aller en profondeur.

- Pour les plus motivés, il y a Yoga sutra par Michel Angot qui est sanskritiste et qui se pose véritablement sur le sens des mots.

- Si vous avez envie de faire le vide chez vous je vous conseille la magie du rangement de Marie Kondo. Elle donne des outils pour simplifier son intérieur.


M C.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page